Catégories
LoRa Prototypage

Projet FYVR

A propos du COVID-19 beaucoup de projets voient le jour dans la communauté pour la fourniture d’EPI & EPC !

Le projet FYVR

Ce projet fait suite à un questionnement: comment gérer l’accès aux sites public ou privé de minière sécurisé lors du dé confinement ?

Test sanguin, prise de température, tag d’identification sous la peau ?

Comment faire un système simple, reproductible, efficace pour aider, à l’image des visières ou masques réalisés localement sur le territoire ?

Résultat: une station de distribution sans contact de gel hydroalcoolique doublé de prise de température frontale sans contact, avec affichage vert¸c’est OK, rouge: fièvre on passe pas !

Une sorte de totem d’accès ou les gens (public, employés…) passent devant, ils se nettoient les mains au gel et testent leur température en même temps:

La mesure de température

Une solution simple: un capteur de température infra rouge (même genre que ceux des thermoscopes) connecté à un module électronique.

Le module fait la lecture continue de la température et allume une LED verte ou rouge (dans le cas ou la température indique la fièvre).

Il permet aussi de connaître combien de gens ont pris du gel, combien ont été testé OK ou fiévreux: des statistiques régulières concernant le public. Aucune information personnelle.

Ces statistiques sont envoyés vers un serveur par le réseau LoRa communautaire.

Un portail permet d’y avoir accès ensuite.

Un réseau LoRa communautaire

Réseau LoRa ?

Ce réseau est un moyen de connecter des objets à grande distance, pour des données bas débit, en consommant le moins possible.

Communautaire car il est basé sur une infrastructure décentralisée d’acteurs locaux.

Voir en particulier l’article suivant: http://myconnectech.fr/gateway-the-thing-network

Ce projet est aussi l’occasion de faire de Blois, de l’Agglopolys une « smart city », ou l’on peux expérimenter des projets grandeur nature, (comme à Nantes)

Catégories
LoRa Prototypage

Gateway « The Thing Network »

Après 2 ans d’attente, la gateway est enfin arrivée !

Gateway installée au LAB

Il a fallu 2 ans à l’équipe ‘The Thing Network‘ pour industrialiser ce projet (financement kickstarter) : créer une gateway LoRaWAN à prix abordable pour pouvoir mailler un territoire.

Mais quel est le rôle de cette ‘gateway’?

Un relais pour les messages

Ce relais permet de communiquer avec des objets connectés, au standard LoRaWAN (longue portée, bas débit, basse consommation):

Les objets à portée de la gateway peuvent dont envoyer et recevoir des messages. La portée peux aller jusqu’à plusieurs kilomètres, plusieurs dizaine dans certains cas (si l’antenne est situé en hauteur en particulier) à « vol d’oiseau ».

Les messages transmis ne s’arrêtent pas à la gateway: ils sont retransmis vers internet sur une plateforme communautaire « The Thing Network » ou ils sont routés vers l’application de son choix.

Exemple : un petit capteur d’humidité autonome installé dans un pot de fleur dans un bureau va pouvoir envoyer périodiquement la mesure d’humidité vers la gateway, qui retransmet vers une applications (via internet). Celle ci permet de visualiser la courbe d’humidité de la plante et d’être averti (par SMS) quand la plante a soif. C’est ce qui est décrit dans ce post.

Un réseau alternatif

De grand opérateur privés (Orange, Bouygues) déploient des réseaux LoRaWAN au niveau national / international. Mais ce sont des réseau privés, avec des frais de connexion liés. Une autre alternative est le réseau Sigfox.

La constitution de réseau public / communautaire permet de prendre le contrôle de son réseau, de le créer et l’étendre de manière communautaire.

C’est possible: en Hollande (pays originaire du projet), la plupart des grandes villes sont maillées et un vrais réseau existe au niveau national. D’autres pays sont aussi très bien couverts.

Carte des gateway en Hollande

Blois est donc en cours de maillage; cette gateway en est la première brique: https://www.thethingsnetwork.org/community/blois/ !