Carte de visite NFC

L’échange de cartes de visite papier est très répandu dans le milieu professionnel.

Ensuite il faut récupérées les informations dans son carnet d’adresses, souvent sur téléphone.

Pour cela, certains utilisent des scanners de cartes, qui leur permettent de le remplir automatiquement.

La carte de visite NFC

Les tags NFC nous offrent la possibilité de créer une carte de visite électronique contenant déjà toutes les information de contact au format numérique.

Les tags NFC de type Ntag216 peuvent enregistrer 888 octets, ce qui est largement suffisant pour inclure toutes les informations de contact importantes.

Ces tags peuvent être lus par tout les téléphones récents (on ne parlera pas des iPhones dont la fonctionnalité NFC est bridée…)

Le fait d’enregistrer toutes les informations ne nécessite pas d’avoir l’accès internet pour aller les récupérer.

 

Pour programmer le tag, on peux le faire avec une application sur téléphone (TagWriter de NXP sur Android)

On peux aussi utiliser un lecteur de tags NFC (type reader/writer NFC ACR122U RFID) qui permet de programmer ces tags plus aisément, surtout s’il faut en programmer plusieurs.

Les tags peuvent être verrouillés en écriture à l’aide d’un code pour éviter toute reprogrammation intempestive…

 

Ma carte a été réalisée dans du plastic bleu, découpé et gravé à la laser, au Fablab Robert-Houdin:

 

Carte de visite NFC
Dos de la carte de visite, avec le tag NFC

Exemple d’application

Le tag NFC peux être utilisé tel quel sans programmation. En effet, il contient un identifiant unique de 7 octets pouvant être lu par une application.

Cet identifiant est gravé à la production, et ne peux être modifié.

 

Il peux aussi être programmé avec un lien internet (URL) qui sera ouvert automatiquement par le lecteur (téléphone).

L’URL peux être paramétré pour inclure l’identifiant du tag, ce qui donne par exemple: http://www.monsite.com/test?ID=XXXXXXXXXXXXXX ou les ‘X’ seront remplacés par l’ID unique du tag

Un moyen d’identifier de quel tag l’utilisateur a obtenu l’URL.

Pour cet utilisation, des NTAG213 de 180 octets sont suffisants. Il coûtent moins d’un euro pièce.

Dans le cas d’information de carte de visite, on peux aussi imaginer écrire un lien vers une carte de visite électronique, mais il faudra avoir l’accès internet pour y accéder.

 

Laisser un commentaire